fbpx

LevTelAviv

+972 54 692 84 55

Banque d’Israël: les loyers des logements à Tel Aviv baissent de 15%

Alors que dans d’autres villes  il n’y a pas eu de baisse substantielle des loyers   et il y a même eu des endroits où les loyers ont augmenté par rapport à la période correspondante de 2019.
Le département de recherche de la Banque d’Israël a publié aujourd’hui sa première analyse du marché de la location résidentielle de Tel Aviv  pendant la crise de Covid-19. L’analyse indique une baisse significative de la demande depuis le début du mois d’avril 2020  et une reprise dans la seconde moitié du mois. Jusqu’à présent, aucune baisse des loyers demandés pour les appartements n’est visible, sauf à Tel Aviv, où les loyers ont baissé de 15%.
 

Toutes nos locations à Tel-aviv en un click !

L’analyse des nouvelles annonces d’appartements à louer  à tel-aviv sur les sites Web révèle que dans les quatre semaines qui ont suivi l’imposition des restrictions à la circulation et à l’emploi à la mi-mars, il y a eu une baisse de 30 à 40% du nombre de nouvelles annonces dans la plupart des régions d’Israël. Au cours des deux dernières semaines (du 12 au 25 avril), l’offre a considérablement augmenté.

Tel Aviv est exceptionnel car l’offre d’appartements à louer a tlv  a commencé en mars. Cela contraste avec la tendance saisonnière où l’on peut généralement s’attendre à une baisse globale de l’offre d’appartements à Tel Aviv. Depuis que des restrictions de circulation ont été imposées, les annonces d’appartements à louer à Tel Aviv ont augmenté de 67% par rapport à la période correspondante de l’année dernière. Cela reflète donc probablement le grand nombre d’appartements qui avaient auparavant été annoncés sur Airbnb ou d’autres site de location saisonniere a tel aviv .

En termes de demande de location d’appartements, depuis la mi-mars, la demande a baissé de 50% par rapport à la période correspondante de 2019. Cependant, au cours des deux dernières semaines, il semble que le marché se redresse. Ces résultats suggèrent que ces derniers jours, avec l’atmosphère de fin du verrouillage, les locataires reviennent au marquage et recherchent des appartements alors que l’économie rouvre progressivement.

Une analyse des prix d’appartements de 2,5 à 3 pièces dans diverses régions a révélé qu’à l’exception de Tel Aviv, il n’y avait pas eu de baisse substantielle des prix de location dans le reste du pays et il y avait même certains endroits où les locations ont augmenté à partir de la période correspondante de 2019.

A Tel Aviv, les loyers ont fortement baissé d’environ 15%, bien qu’à partir d’un point de départ très élevé. Ces dernières semaines, les loyers demandés sont revenus à des niveaux similaires à ceux de l’an dernier. Mais il se pourrait qu’en l’absence de touristes, des appartements  haut de gamme à Tel Aviv  et dans une certaine mesure également à Jérusalem, aient été mis sur le marché à plus long terme à des loyers relativement élevés en raison de leur qualité.